Retour sur l’Erepday 2015

Veilles et Marchés Commentaires (0)

Pour sa 5ème édition, l’Erepday – la journée de la e-reputation et du community management,  revient avec une formule largement éprouvée jusqu’ici : des conférences pointues, des intervenants inspirants… et une certaine fraîcheur renouvelée à chaque édition et qui en fait un événement pas comme les autres !

Pour nous chez EDEN, cet événement a du sens, car l’univers des agences digitales apporte une inspiration forte à notre métier, complémentaire à celui qui touche aux études marketing. Et le trait d’union entre ces deux mondes tient en un mot : COMMUNAUTE

Et on peut dire qu’il fût souvent question de communautés ce jour-là, au Kinepolis de Mulhouse : de celle qui s’affronte sur Twitter via la #GoTwar pour célébrer la diffusion de la nouvelle saison de la série Game Of Thrones, à celle, passionnée, des amoureux des animaux domestiques, qui échangent, partagent … et achètent (!) sur le site Zooplus !

Cette journée d’interventions éclairées et parfois disruptives nous a permis d’identifier, une fois de plus, des facteurs de réussite, qui concernent tout aussi bien les communautés brandées, les actions communautaires portées par des agences, que les communautés d’étude.

La transparence finit toujours par payer :

Même si la tendance à l’information continue pousse à des raccourcis encouragés par l’amplification de l’audience, Michael Jovanovic de i>Télé nous a montré, que parfois, il faut savoir faire profil bas et accepter ses erreurs. Une bonne dose d’humour et d’autodérision sera le plus souvent l’occasion de dénouer une situation tendue.

C’est aussi le choix validé par les marques Schmidt et Cuisinella dans leur approche de la relation client sur les réseaux sociaux. Centraliser et accepter la publication de commentaires sur la plateforme Custplace, très souvent négatifs, permet  à la marque une réponse argumentée et la recherche de solution.. qui peut servir au reste de la communauté !

L’engagement est le graal recherché de tous !

Les dispositifs présentés ont le plus souvent un point commun, ils reposent sur une capacité assez extraordinaire d’engager leurs cibles. Si les deux exemples abordés plus haut – les fans de la série Game Of Thrones et les possesseurs d’animaux domestiques – semblent évidents car liés à un dénominateur commun fort qui est la passion, d’autres éléments viennent immédiatement à l’esprit :

  • La curiosité : qui pousse au clic et à la lecture de news pas toujours intéressantes (à ce propos, un article intéressant ici)
  • Le jeu : les techniques de gamification maximisent la participation des internautes, comme cela était le cas pour la #GoTwar présentée par l’agence Bigger than Fiction

Difficile de terminer cet article sans citer l’intervention de Jean Noël Penichon, vice président technologies, en charge du digital et des systèmes d’information chez McDonald’s, qui rêve que la dimension digitale soit entièrement intégrée dans l’entreprise en général et que les titres de fonction soient ainsi modifiés en conséquence ! Cet ancien équipier ayant gravit les échelons de géant du fast-food nous a livré un exposé complet des enjeux actuels de l’enseigne, et des profondes mutations qui sont engagées, notamment en ce qui concerne l’expérience en restaurant, les bornes de commandes sur lesquelles il a été impliqué au plus haut niveau.

Bravo Blueboat et Adn Contents pour cette belle journée, animée de main de maître par Christophe Thil et Damien Douani ! A l’année prochaine !

 

Pin It

» Veilles et Marchés » Retour sur l’Erepday 2015
Le 25 juin 2015
Par

Laisser un commentaire

« »